Partagez | 
 

 Une rencontre fracassante [ft Maja]

Aller en bas 
AuteurMessage
Violet Eastwood

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 14

MessageSujet: Une rencontre fracassante [ft Maja]   Ven 27 Avr - 17:05

Une rencontre fracassante
Ma mère m’énerve. je la déteste ! Pour qui elle se prend à la fin ?! Si je veux devenir infirmière, je deviendrais infirmière ! Ma soeur ne veut pas bon sang ! Qu’est ce qu’elle est stupide à rabâcher les même choses non stop ! Je deviendrais ce que je veux ! Et si c’est infirmière, se sera infirmière. Je ne vois pas ce qu’elle croit gagner en forçant mon destin. Elle est trop bête pour mettre les pièce du puzzle en place ? Je fais des études en scientifique… C’est pas pour devenir maquilleuse bon sang ! Rageusement, je jette mon pauvre stylo par terre. Avec un petit “tic” pitoyable, il atterrit. Mon regard se baisse sur lui. Heureusement que ce n’est pas un stylo précieux… De toute façon, je fais toujours attention à ce genre de chose. Manquerait plus que j’abime un objet auquel je tiens… Toujours en soupirant de rage, je tente vainement de rediriger mon attention vers mes exercices. Des maths, oh youpi… Pff je n’y arrive pas du tout avec ça. Et je crois pas trop que je suis d’humeur à aller demander à ma mère. De toute façon, elle ne sert à rien ! Juste à me dire que je ne deviendrais pas ce que je veux ! Non, mais quoi à la fin ! Je… oh, rien. Je vais pas m’énerver cent mille ans de sa faute ! Elle est juste trop bête pour comprendre des choses évidentes. Je m’en fous, je vais pas rester là moi. Si elle croit que je vais jouer à la prisonnière de la maison, elle se fourre le doigt dans l’oeil ! Elle ne doit pas avoir comprit qui j’étais. Quelque chose comme ça. Non, parce que, déjà elle ne saisit pas que moi plus tard je la remplacerais mais en plus, elle comprend pas que quand je décide un truc, la seule personne qui pourrait me l’empêcher c’est soit moi, soit ma soeur ! Mais elle ? Laissez moi rire ! Non, je ne vais pas passer ma journée enfermée avec des maths ! Des maths, sérieux, le truc le plus agaçant… A la limite, j’enverrais un sms à une de mes amies pour demander de l’aide si je trouve pas. Vraiment pas. Je suis une bonne élève enfin ! Pas du genre à faire ses exos à la va-vite… Et même si ça se fait -ce qui me surprendrait quand même, je le ferais genre plus tard. Parce que là, je pars dehors.

Rapidement, je prends un sac à main dans lequel je jette pêle-mêle mon carnet de dessin, mon mp3 et mon portable. L’essentiel. Oh et bien sûr de quoi dessiner. Je vais aller au port, ce lieu a toujours un je-ne-sais quoi qui me captive. Les mouettes, le ciel, les bateaux qui semblent danser sur la mer… Je ne peux pas rêver d’un plus beau endroit. Je l’adore décidément. Rien que d’y penser, je me sens un peu plus calme. Bon, un peu, on va pas espérer des miracles non plus. Maintenant, la partie la plus complexe de mon évasion. Oui évasion, je suis sérieuse… J’ai un plan mais c’est le plus stupide que j’ai jamais inventé. Je pars sous les yeux de ma mère. Elle ne pourra pas me retenir de toute façon, je serais déjà dehors au moment où elle comprendra. Et elle n’enverra pas la police à les trousses, elle sait que c’est mon genre de partir comme ça sans jamais revenir. Ce qui m’inquiète, c’est Lizzy… Pourvu qu’elle ne subisse pas les sautes d’humeur de ma fameuse mère. Je vais lui dire de se planquer. Enfin, envoyer un message. Si je discute avec quelqu’un, ça risque de finir en dispute. Je préférerais éviter de me disputer avec ma soeur. Je l’aime trop pour lui faire du mal.

Je place donc ma petite veste sur mes épaules et descend en vérifiant que ma mère est assez éloignée de la porte. Si elle est juste devant, c’est mort pour que je sorte. Enfin que je sorte sur le coup. Mais quoi qu’il se passe, je sors dans la journée. Elle peut faire ce qu’elle veut, elle n’arrivera pas à m’en empêcher. Plus tête de mule que moi, ça n’existe pas ! Une fois que c’est bon, je file donc à toute allure en direction de la porte. J’entends un bruit de pas derrière moi mais pas le temps-ni l’envie de vérifier qui c’est. Et il suffit que se soit ma mère pour que ça signe mon arrêt de mort. Elle pourra me réprimander comme elle le veut quand je serais de retour. Il me semble entendre sa voix qui m’hurle de m’arrêter sauf que dommage, je suis déjà dehors.

Je n’attends pas qu’elle vienne à ma suite, je marche rapidement tout en branchant mon casque sur mon mp3. La musique aussi m’apaise. Je regarde rapidement si j’ai pas une notification quelconque sur mon portable, avant de remarquer que Lizzy me demande de faire attention. Un “ne t’inquiète pas, je reviens dès que ça va mieux” et le tour est joué.

Après une dizaine de minutes de marche, j’arrive enfin à bon port. Sans mauvais jeu de mot. Je m’assois sur un rebord de murret, juste au dessus de la mer.Si je tombe, je survis pas. Mais je tomberais pas.

Je reste ainsi pendant un petit bout de temps avant de me lever. Perdu dans mes pensées et aussi dans ma musique, je ne remarque pas que je fonce droit dans quelqu’un. Et le résultat est logique, sous le coup de la surprise, je bascule en arrière, agite mes bras dans tous les sens pour tenter d’empêcher ma chute sauf que spoiler alert, ça marche absolument pas. Je me retrouve donc par terre.

Mon premier réflexe est de chercher mon carnet qui se tenait dans ma main. Si je l’avais perdu… Ah ouf ! Il est là ! Je me jette sur lui avant de le mettre dans mon sac.

Ensuite, je me rappelle que c’est pas un poteau que j’ai percuté. Il aurait plus manqué que ça… La honte sinon, je vous raconte pas. Bref, la fille. Ah c’est un adulte. C’est ma chance, si en plus elle connait ma mère, je crois que je peux barrer ma liberté provisoire.

Je bégaie alors des excuses, prise de court.

«Pardon, désolée ! J’écoutais ma musique et je regardais pas où j’allais et euh… Vraiment navrée ?»

Bon… Paye tes excuses hein.
lightning power 18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjördis "Maja" Lysander

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 05/04/2018

MessageSujet: Re: Une rencontre fracassante [ft Maja]   Lun 30 Avr - 11:33

Une rencontre fracassante.
Feat Violet
Je venais à peine d'ouvrir mes volets, aux alentours de huit heures du matin qu'une de mes voisines débarqua, un journal à la main. Je supposai qu'il s'agissait là du journal d'aujourd'hui... mais avant que je ne puisse lui demander quoi que ce soit, elle agita le papier sous mon nez tout en s'exclamant :

- Maja ! Regardez ça ! Quelqu'un a abandonné ce malheureux animal au port, il y a quelques semaines et il s'en prend aux pêcheurs en dévorant tout ce qu'ils ont pêché !


J'écarquillai les yeux tout en m'emparant du journal, afin de pouvoir lire l'article en question. Quelle sorte d'animal pouvait donc manger autant de poissons ou autres animaux venant de la mer ? … Les rares témoins parlaient d'une boule de poils assez imposante... Comme s'il s'agissait d'un fauve. Je voyais mal quelqu'un abandonner une panthère ou un lynx ou tout autre type de fauve... Je me disais que d'un autre côté, ceux qui avaient aperçu la bestiole auraient pu se tromper, peut-être qu'il s'agissait tout simplement d'un malheureux chien ou chat qui mourait tellement de faim depuis son abandon qu'il dévorait ce qu'il pouvait... J'étais tentée d'aller voir de quoi il s'agissait exactement mais j'avais du travail. Il fallait que je lave un sacré paquet de linge, qui appartenait à ma famille ainsi qu'à leurs voisins. J'étais payée pour ça et c'était tellement plus pratique de travailler chez soi. Je reportais mon attention sur le journal. Il n'y avait aucune photo de l'animal. Je rendis le papier à ma voisine avant de lui dire :

- Hum... Vous avez éveillé ma curiosité. Je ne peux cependant pas me rendre au port tout de suite, j'ai du travail. J'irais faire un tour tout à l'heure.


Cette voisine détestait qu'on abandonne le moindre animal et elle savait que tout comme elle, j'adorais les animaux. Toutefois, je n'en possédais pas encore. C'était peut-être le moment d'en adopter un... mais je ne tenais pas à me retrouver avec un fauve à la maison, même si je possédais un jardin. Ma voisine prit congé, visiblement soulagée que j'aille voir ce qu'il se passait au port mais ce n'était pas pour tout de suite.

Je passais toute ma matinée à m'occuper du linge et puis, aux alentours de midi et demi, je fis une pause. Je commençais à avoir faim donc je me préparais un petit quelque chose à manger avant de retourner à mes occupations. Ce fut au beau milieu de l'après-midi que je ramenais le linge à ses propriétaires et là, je pus me rendre au port. Je restais sur mes gardes lorsque j'arrivais là-bas, ce qui n'empêcha pas ce petit incident : quelqu'un me rentra dedans. Malgré mes réflexes plutôt rapides, l'autre se releva assez rapidement et se jeta même sur ses affaires, comme si j'allais les lui voler... Moi, je n'étais pas tombée donc tout allait bien pour moi. J'observai la jeune fille, qui était un peu plus jeune que moi. Elle n'avait pas l'air de s'être fait mal. Elle se confondit en excuses au moins trois fois. Je les chassais d'un geste de la main tout en prenant la parole à mon tour :

- Ce n'est pas grave, mais fais attention la prochaine fois.


Je ne connaissais pas la jeune fille mais malgré cela, et même si elle m'était rentrée dedans, je me présentais histoire d'être courtoise :

- Je m'appelle Maja et toi ?


Tout en lui disant cela, je regardais partout autour de moi avant de poser une question à la jeune fille :

- Tu n'aurais pas vu un animal dans les parages?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une rencontre fracassante [ft Maja]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE POUVOIR DES ARBRES
» (maja) chat échaudé craint l’eau froide.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sombrebois, la ville :: La grande place :: Le port de la mouette malade-
Sauter vers: